8 raisons de continuer à danser

Posted

Quelque chose de spécial se produit lorsque la musique commence.

Certaines personnes se balancent d’avant en arrière, d’autres hochent la tête en suivant le rythme.   Du plus petit mouvement au plus audacieux, bouger le corps de manière rythmée pour exprimer une émotion, libérer de l’énergie ou simplement montrer son plaisir, telle est la définition de la danse.

De la danse de salon au boogie, la danse est également l’un des moyens les plus agréables de se lever, de bouger et de rester en forme. Et il s’avère que la danse est bénéfique pour le cerveau.

Les avantages de la danse

Lorsque quelqu’un danse, l’art et le sport se croisent. Parce qu’elle combine simultanément une stimulation physique, émotionnelle et cognitive, cette intersection peut expliquer les nombreux avantages de la danse pour les aînés.

C’est peut-être le chou frisé de l’exercice.

1. La danse est bénéfique pour le cerveau

Dans une étude de 21 ans publiée dans le New England Journal of Medicine, des chercheurs ont cherché à savoir si les activités récréatives physiques ou cognitives influençaient l’acuité mentale.  Ils ont découvert que certaines activités avaient un effet bénéfique significatif.  D’autres activités n’en avaient aucun.

L’une des surprises de l’étude est que presque aucune des activités physiques ne semble offrir de protection contre la démence.  Il peut y avoir des avantages cardiovasculaires, bien sûr, mais cette étude était axée sur l’esprit.  Les activités suivantes se sont avérées protectrices :

  • Lecture et natation – réduction du risque de démence de 35 %.
  • Faire des mots croisés au moins quatre jours par semaine – 47 %.
  • Danse fréquente – 76 %.

Parmi toutes les activités étudiées, qu’elles soient cognitives ou physiques, c’est chez les personnes qui dansaient régulièrement que le risque de démence a le plus diminué.

Pourquoi ?  L’une des raisons possibles est que la danse crée une neuroplasticité.  Comme elle exige une prise de décision rapide en une fraction de seconde, par opposition à la mémoire par cœur (retracer les mêmes chemins bien usés), elle stimule la connectivité de votre cerveau en générant le besoin de nouvelles voies.

De même, une étude ultérieure a révélé que la danse sociale augmentait la taille de l’hippocampe, une région du cerveau essentielle pour l’apprentissage, la mémoire et l’équilibre.

2. La danse est bonne pour votre cœur

Contrairement à d’autres types d’exercices cardiovasculaires, la danse ne nécessite pas nécessairement un équipement ou un cadre d’entraînement spécialisé, ce qui en fait une option beaucoup plus accessible pour ceux qui cherchent à réduire leur tension artérielle et leur taux de cholestérol et à maintenir un poids santé.

Lorsque vous dansez, votre rythme cardiaque augmente pour pomper davantage de sang oxygéné vers les muscles utilisés. Plus votre cœur bat vite, plus le sang se dirige vers vos poumons pour recueillir l’oxygène et le transporter vers vos tissus. Cette augmentation de la fréquence cardiaque contribue à renforcer votre cœur et à maintenir le muscle en condition.

Des chercheurs de deux universités de Sydney, en Australie, ont montré que, avec un risque réduit de 46 % sur une décennie, la danse est l’un des meilleurs moyens pour les aînés de se protéger contre la mort par maladie cardiovasculaire.

3. Danser le cha-cha-cha prévient les chutes

Lady with grey hair and striped T-shirt dancing with shakers.

La danse est une activité physique aux multiples facettes, qui permet aux aînés d’améliorer considérablement leur endurance musculaire du bas du corps, leur équilibre, leur agilité et leur démarche.

Les cours de danse pour seniors, comme la danse de salon et la Zumba (et la danse en général), réduisent les chutes de 31 % et le risque de chute de 37 % chez les aînés.  L’entraînement à l’équilibre que permet la danse aide également une personne à réagir plus rapidement pour éviter une chute si elle perd le contrôle de sa marche.

4. Dansez pour oublier le blues

Apprendre de nouveaux mouvements n’est pas seulement un moyen amusant de faire de l’exercice. De plus en plus de preuves montrent que la danse améliore la santé mentale des aînés. Les mouvements physiques produisent dans le cerveau une substance chimique appelée endorphine qui améliore l’humeur et combat la dépression chez les aînés.

Nous l’avons constaté de visu chez les personnes vivant dans des communautés de retraités !  Lorsque les aînés participent à des cours de danse comme ceux de la résidence pour retraités Chapel Hill, en Ontario, on constate un changement tangible de l’humeur du groupe lorsqu’ils commencent à se déhancher.

5. La danse rapproche les gens

Il n’y a peut-être rien de plus universel que l’envie de bouger son corps au rythme de la musique. Lorsque la danse est pratiquée en groupe, elle peut encourager les aînés à interagir socialement. Cela les aide à rencontrer d’autres personnes dans leur résidence, créant ainsi un sentiment de communauté et d’implication.

Si vous avez besoin d’une meilleure raison pour faire le two-step, des études montrent que la danse dans les fêtes et en groupe favorise le lien social, qu’il s’agisse d’une valse traditionnelle, d’un tango ou même du hokeypokey.

Avantages de la danse pour les personnes atteintes de démence

Young woman in little black dress dancing with senior man.

La déficience cognitive légère est une affection liée à l’âge qui est associée à des trous de mémoire fréquents et à des troubles du jugement. En l’absence de traitement, 39,2 % des personnes atteintes de troubles cognitifs légers pourraient évoluer vers la démence.

Selon une étude réalisée en 2021, la danse est une intervention non pharmacologique et peu coûteuse qui peut être mise en œuvre pour les aînés. Les programmes comportant une riche composante de danse et de mouvement – comme BLOSSOM de l’ASC – peuvent ralentir la détérioration cognitive.

Pour les personnes vivant avec une démence ou la maladie d’Alzheimer, la danse peut être efficace pour stimuler certains avantages supplémentaires, comme ceux ci-dessous.

6. La danse est une forme d’expression

La danse offre la possibilité d’exprimer des émotions et de s’engager avec les autres sans mots. En particulier pour les personnes atteintes de démence  qui peuvent avoir du mal à communiquer verbalement, la possibilité de s’exprimer par le mouvement peut être une source d’autonomie et de pouvoir.

7. Il réduit l’anxiété et l’agitation

Pour les personnes souffrant de déclin cognitif, ne pas pouvoir se souvenir de mots, de lieux ou de personnes peut être très stressant. Inversement, le stress peut accroître la perte de mémoire.  Bouger au son de la musique  peut atténuer la peur, l’anxiété et l’agitation propres à la démence.

La maladie d’Alzheimer peut empêcher une personne d’établir des liens affectifs avec ses soignants. En dansant avec les soignants ou les proches, la proximité émotionnelle est accrue, ce qui contribue à réduire les cas d’agitation.

8. Offrir la possibilité de se remémorer des souvenirs

Pour beaucoup d’entre nous, nos meilleurs souvenirs et nos expériences de vie les plus positives sont liés à la danse.  Pensez au bal de fin d’année de votre lycée ou à votre mariage ou celui de vos enfants. Lorsque les aînés dansent – même s’il ne s’agit que de se balancer au son de la musique – beaucoup se rappellent de bons souvenirs d’antan.

Chez All Seniors Care, nous croyons que la danse n’est pas seulement pour les jeunes de cœur… elle est formidable à tout âge ! Si vous êtes à la recherche d’une résidence de retraite au Canada avec un calendrier de danse actif, faites une visite et découvrez nos nombreux emplacements, comme La Gappe à Gatineau, en Alberta, ou McCarthy Place à Stratford, en Ontario.

Lorsque vous êtes à la recherche d’une résidence de retraite, trouvez-en une qui correspond à votre style de vie. Prenez rendez-vous pour une visite et n’oubliez pas de vous renseigner sur les clubs et les activités sociales.

N.B: Dans ce document, le genre masculin est utilisé comme générique, dans le seul but d’alléger le texte.

Écrivain  – Julianna Mc Leod

Julianna est une experte en santé et bien-être chez All Seniors Care. Sa mission est de créer un contenu qui permet aux personnes âgées de trouver des solutions durables pour une santé et un bonheur durables. Elle est une écrivaine, rédactrice en chef et récréothérapeute expérimentée vivant à Toronto.

Questions about retirement living?

1-866-797-7169
  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.

Recent Posts

Archives

Categories