Les bienfaits des casse-têtes pour les aînés

Posted

On dit que les casse-têtes sont un type de mise en forme pour le cerveau. Pourtant, lorsque nous pensons aux casse-têtes, la plupart d’entre nous les voient comme des divertissements ou une manière de passer le temps. En réalité, les casse-têtes sont des jeux conçus pour divertir celui qui les résout. Ils mettent à l’épreuve l’ingéniosité ou les connaissances d’une personne et ils s’accompagnent d’une solution bien définie.

Casse-têtes de mots, casse-têtes de logique, casse-têtes de chiffres et casse-têtes tout court : nous aimons tous le moment de la révélation où le dernier morceau se met en place et où la solution est trouvée. Mais saviez-vous que ces passe-temps amusants procurent aussi une multitude de bienfaits avérés? Apprenez-en davantage au sujet de ces nombreux bienfaits et découvrez comment choisir le bon casse-tête pour vous-même ou pour votre proche vieillissant.

Les nombreux et surprenants bienfaits des casse-têtes

Faire un casse-tête est un exercice mental qui stimule les deux côtés du cerveau : le côté gauche, plus logique, et le côté droit, plus créatif. C’est un passe-temps qui nous permet aussi de nous détendre l’esprit et d’entrer dans un état qui s’apparente à la méditation.

En outre, des études ont révélé que les casse-têtes peuvent contribuer à améliorer le raisonnement visuospatial, la mémoire à court terme et les capacités de résolution de problèmes, ainsi qu’à réduire le taux de déclin cognitif.

1. Amélioration de la mémoire

Travailler à un casse-tête renforce les connexions entre les cellules du cerveau tout en favorisant la formation de nouveaux liens, ce qui en retour améliore la vitesse mentale et les processus de réflexion. Les casse-têtes sont particulièrement utiles pour améliorer la mémoire à court terme.

2. Amélioration des compétences en résolution de problèmes

Les casse-têtes visent à faire travailler le cerveau. En fait, le premier casse-tête a été créé comme outil d’apprentissage. Les mots croisés, les énigmes, les mots-cachés et les problèmes de logique déclenchent différentes parties du cerveau, ce qui aide à aiguiser le raisonnement critique et l’esprit d’analyse.

3. Meilleure humeur

Un autre bienfait des casse-têtes, c’est qu’ils augmentent la production de dopamine dans le cerveau. Cette substance chimique, qui régule l’humeur et les sentiments d’optimisme, agit aussi sur la mémoire, la concentration et la motivation.

4. Réduction des niveaux de stress

En plus de nous mettre au défi, les casse-têtes nous aident aussi à nous détendre. Se lancer dans un casse-tête peut servir d’exercice de pleine conscience et aider à soulager le stress.

En outre, la régulation des émotions pénibles par l’entremise des casse-têtes aiderait à prévenir le stress chronique, lequel peut avoir un effet négatif sur le vieillissement cognitif et la démence.

5. Amélioration de la dextérité

Des mouvements simples, par exemple saisir un morceau de casse-tête, le retourner et le remettre à sa place, peuvent parfois présenter un véritable défi. C’est tout particulièrement vrai pour les aînés qui ont subi un accident vasculaire cérébral ou qui font de l’arthrite. Les casse-têtes sont un excellent moyen d’exercer les petits muscles des doigts et des yeux.

6. Interaction avec les autres

Les casse-têtes peuvent facilement être une activité solitaire, mais ils sont également amusants à faire avec d’autres personnes. Passer du temps ensemble autour d’un casse-tête suscite la conversation, la collaboration et le rapprochement, sans compter la possibilité de partager les bons coups.

7. Peut retarder la démence et la maladie d’Alzheimer

La stimulation des méninges peut retarder l’apparition des symptômes de la démence et de la maladie d’Alzheimer. Selon de nombreuses études, les personnes qui font régulièrement des casse-têtes de mots ou de chiffres obtiennent de meilleurs résultats dans les domaines cognitifs que celles qui n’en font jamais.

Choisir le bon casse-tête pour les aînés

Il existe tellement de casse-têtes différents qu’il est parfois difficile de porter son choix sur celui qui convient à un aîné. Les casse-têtes présentent toutes sortes de formes et ils comptent diverses quantités de morceaux de diverses tailles; il s’agit donc de trouver celui qui est adapté aux capacités de la personne et dont l’image lui plaît.

Choisir un casse-tête qui correspond aux capacités de l’aîné

Quand il s’agit de porter son choix sur un casse-tête, la règle générale est la suivante : plus il y a de morceaux, plus la difficulté est grande.

N’oubliez pas que si le casse-tête est trop gros, trop complexe ou trop difficile pour les capacités de la personne, il peut rapidement mener à de la frustration. Faire un casse-tête doit être une activité qui apaise et qui procure un sentiment de maîtrise satisfaisant. Pour cette raison, choisissez d’abord des casse-têtes plus petits ou plus faciles, puis passez à des casse-têtes difficiles de 1 000 morceaux.

Casse-têtes pour les personnes ayant des troubles cognitifs

Les aînés qui ont un léger déclin cognitif peuvent encore éprouver du plaisir à faire des casse-têtes. Choisissez-en un qui comporte une image simple et peu de morceaux.

Les meilleurs casse-têtes sont ceux qui déclenchent des souvenirs positifs. Pensez à des casse-têtes personnalisés avec des photos d’un animal de compagnie, d’un aliment ou d’une destination de voyage que la personne aime.

Au fur et à mesure que votre proche perd la mémoire, les casse-têtes peuvent devenir de plus en plus difficiles à réaliser. Il importe donc de choisir des casse-têtes de plus en plus simples. Il existe des casse-têtes conçus expressément pour les gens qui font de la démence qui comporte peu de morceaux et des images adaptées en fonction de l’âge.

Casse-têtes pour aînés faisant de l’arthrite

Lorsque les articulations sont enflées et douloureuses, il peut être difficile de saisir les morceaux d’un casse-tête ou de tenir un crayon pour remplir les cases d’une grille de mots croisés. Heureusement, il existe des solutions. De nombreux jeux peuvent être téléchargés sur une tablette tactile ou un ordinateur portable, ce qui rend les casse-têtes plus accessibles aux personnes ayant un handicap physique.

Un casse-tête à gros morceaux est également plus facile à réaliser pour les personnes âgées qui peuvent avoir des problèmes de motricité fine. En cas de doute, commencez par un casse-tête de 50 ou 100 gros morceaux. Si la personne trouve qu’il est trop facile ou trop difficile, vous saurez qu’il faut augmenter ou diminuer le nombre de morceaux lors du choix du casse-tête suivant.

Le plaisir, les jeux et les casse-têtes sont encouragés chez All Seniors Care

Dans nos résidences pour personnes âgées à Ottawa, Gatineau, London, Stratford, Edmonton, Calgary, Saskatoon, Regina, Winnipeg et partout au Canada, les résidents aiment faire des casse-têtes.  Depuis les compétitions de casse-têtes organisées lors de la Journée nationale du casse-tête au défi mensuel Neurobics, nous prenons le jeu au sérieux.

Après tout, faire un casse-tête par jour est un excellent moyen d’éloigner le médecin, et ce n’est qu’une façon parmi tant d’autres pour les personnes âgées de garder leur esprit vif et leur corps actif. Nhésitez pas à communiquer avec nous et à nous demander des renseignements sur des initiatives telles que la Journée du casse-tête et le défi Neurobics, ou suivez-nous dans les médias sociaux pour voir des photos de nos jeux et divertissements.

 

Écrivaine :  Julianna McLeod

Julianna est une experte en santé et bien-être chez All Seniors Care. Sa mission est de créer du contenu qui permet aux personnes âgées de trouver des solutions durables pour une santé et un bonheur durables. Elle est une écrivaine, rédactrice en chef et récréothérapeute expérimentée vivant à Toronto.

Questions about retirement living?

1-866-797-7169
  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.

Recent Posts

Archives

    Categories

    Skip to content