Conseils aux aînés pour vaincre la déprime hivernale

Posted

L’hiver au Canada peut éveiller en vous des images réconfortantes : de superbes paysages immaculés, des glaçons illuminés par le soleil, des enfants jouant au hockey sur un étang gelé. Cependant, avec la neige et le froid qui s’installent partout au pays, une certaine morosité saisonnière peut vous envahir.

Peu importe qu’elle soit causée par la baisse des températures, le raccourcissement des jours, la fin de la période des fêtes ou le souvenir de proches disparus, cette tristesse saisonnière peut compromettre, en tant qu’adultes âgés, votre capacité au bonheur et le maintien d’une humeur positive et saine.

Heureusement, il existe beaucoup de solutions pour retrouver votre élan et repartir du bon pied.

Déprime hivernale ou trouble affectif saisonnier?

Selon l’Association canadienne pour la santé mentale, environ 15 % de la population vit une « déprime hivernale », marquée par des modifications de l’appétit et une sensation de léthargie, qui survient durant les mois d’hiver. Terme général, plutôt que diagnostic médical, la déprime hivernale est assez fréquente et de nature bénigne.

Il en va tout autrement cependant du trouble affectif saisonnier. Dans ce cas, il s’agit d’un diagnostic clinique bien défini touchant de 2 à 3 % de la population. Souvent banalisé au même titre qu’une « simple » déprime hivernale ou qu’une « simple » phase de mauvaise humeur, le TAS est pourtant bien plus lourd qu’un simple petit coup de déprime après la belle saison.

Les symptômes du TAS englobent les symptômes susmentionnés de la déprime hivernale et aussi les symptômes suivants :

  • Incapacité à se concentrer
  • Irritabilité
  • Perte d’intérêt pour les activités usuelles
  • Sentiments de tristesse ou de désespoir
  • Manque de motivation
  • Modifications des habitudes de sommeil
  • Envies impérieuses de sucre et de féculents
  • Prise de poids

Si vous ressentez fréquemment des émotions négatives, veuillez consulter votre médecin ou votre prestataire de soins.

Comment surmonter la déprime hivernale et le TAS

Bien sûr, la froidure et la noirceur hivernales peuvent assombrir le moral de quiconque, mais les adultes âgés et les personnes atteintes de démence sont particulièrement vulnérables. Toutefois, en prenant quelques précautions, il y a moyen de rester heureux et en santé à travers cette longue période de froideur. Voici quatre conseils à suivre pour vaincre le TAS et la déprime.

1. Laissez entrer la lumière

En premier lieu, planifiez vos sorties durant les courtes périodes ensoleillées. Le soleil est un allié indispensable de notre santé et de notre bonheur. L’exposition directe au soleil nous procure de la vitamine D qui stimule le système immunitaire, améliore la santé osseuse et régule l’humeur.

Les jours où il fait trop froid, ouvrez vos rideaux et tenez-vous aussi longtemps que possible près des fenêtres. Même par temps nuageux, la lumière du jour contribue à votre mieux-être.

Toutes les résidences pour retraités All Seniors Care sont des centres de vie aménagés en fonction de la proximité de magnifiques parcs, promenades et sentiers naturels. Vous pouvez notamment emprunter de superbes parcours pédestres à partir de nos résidences à Ottawa, Gatineau, Winnipeg et Edmonton.

2. Faites de l’exercice

Faire régulièrement de l’exercice est l’une des meilleures habitudes à adopter pour prévenir la déprime et le TAS. Antidépresseur naturel, l’exercice, même de courte durée, peut faire des merveilles. Il stimule les fonctions cognitives et la production des neurotransmetteurs bienfaisants libérés par le cerveau.

La pratique d’une activité physique modérée telle que la marche, le vélo stationnaire ou la natation est un excellent point de départ. Mais toutes les activités qui accélèrent votre rythme cardiaque, y compris vos tâches quotidiennes, peuvent être bénéfiques, particulièrement si vous pouvez les accomplir à l’extérieur ou près d’une fenêtre ensoleillée.

Parmi les activités les plus populaires pratiquées dans les résidences ASC, on compte le tai-chi, le yoga et la danse. On y trouve aussi des aires d’exercice désignées, des piscines et des programmes d’activités proposant de multiples possibilités de cours de groupe pour favoriser un style de vie actif.

3. Maintenez une vie sociale active

Vous n’avez peut-être pas trop envie de sortir de votre cocon pour le moment, mais les aînés qui restent actifs socialement ont tendance à se sentir en meilleure santé mentale. Alors, fixez-vous comme objectif de prendre part à des activités sociales en vous présentant aux ateliers, aux séances d’exercice et aux événements en cours autour de vous. Il y a aussi d’autres façons d’interagir socialement cet hiver, notamment en appelant un proche au téléphone ou sur FaceTime ou en lui écrivant une lettre.

Consultez aussi le personnel responsable concernant les activités prévues dans les semaines à venir. Les activités intéressantes ne manquent pas au sein des communautés All Seniors Care!

4. Adoptez une alimentation saine

Nous sommes tous tombés sous le charme des « plats réconfortants » au cours de l’automne et de l’hiver : gâteau à la citrouille épicée, croustade aux pommes, pâté au poulet, chili ou macaroni et fromage. Ce qui n’arrange pas les choses, c’est que le TAS s’accompagne d’une intensification de l’envie de glucides. Il y aussi un gros hic concernant les aliments réconfortants : ils sont généralement riches en gras et souvent bourrés de glucides et de sucre.

S’il n’y a pas de mal à se gâter de temps en temps, c’est en adoptant une alimentation saine que vous serez mieux en mesure d’échapper à la déprime et de vous sentir plus énergique. Donc, assurez-vous d’accompagner vos repas de bonnes portions de fruits et de légumes riches en minéraux et vitamines. Vous pouvez consulter une liste d’aliments qui aide à prévenir le TAS ici.

Chacune des résidences pour retraités All Seniors Care offre un choix varié de repas pour répondre à vos besoins. Les différents plats sont non seulement délicieux, mais aussi approuvés par des diététistes! Grâce à des menus bien adaptés à une vaste palette de goûts et de besoins médicaux, il vous est plus facile de suivre une alimentation saine. Des résidences comme celle de Chapel Hill à Ottawa offrent un service de restauration complet et des salles à manger privées où vous pouvez accueillir vos amis et membres de la famille lors de leurs visites.

Pour obtenir d’autres conseils de santé et de bien-être pour les aînés, parcourez notre blogue.

 

 

Écrivaine :  Julianna McLeod

Julianna est une experte en santé et bien-être chez All Seniors Care. Sa mission est de créer du contenu qui permet aux personnes âgées de trouver des solutions durables pour une santé et un bonheur durables. Elle est une écrivaine, rédactrice en chef et récréothérapeute expérimentée vivant à Toronto.

Questions about retirement living?

1-866-797-7169
  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.

Recent posts

Archives

Categories

Skip to content